Aimez-vous votre dentiste ?

Aimez-vous aller chez le dentiste ? ma question est sérieuse, vous sentez-vous à l’aise lorsque allongé, le bouche grande ouverte, une personne que vous connaissez à peine fait des trous dans vos dents ?

Non ! vous n’aimez pas cela ! Personne n’aime cela !

Parce qu’instinctivement votre corps vous dit qu’il y a quelque chose de profondément anormal à faire face à une telle situation. Il y a ce sentiment de culpabilité lorsque le dentiste vous dit qu’il a découvert une carie : “J’aurais du me laver les dents plus soigneusement, plus souvent, utiliser un dentifrice avec plus de fluor, comme me le conseille mon dentiste. Il doit savoir lui, il a des belles dents bien blanches.”.

Et pourtant, ce vague sentiment qui vous taraude l’esprit et qui vous dit que même si vous faisiez tout cela, ça ne changerait pas grand chose.

Et si nous écoutions un peu ce que nos instincts nous disent. Et si nous nous laissions aller à affirmer notre désamour du dentiste et à chercher d’autres solutions pour guérir nos dents.

Mes dents non plus n’aiment pas le dentiste, elles me l’ont dit tellement fort que j’ai décidé de chercher et de comprendre pourquoi j’ai des caries et quelles autres options se présentaient à moi pour les soigner.

J’ai découvert bien des choses surprenantes. J’ai découvert que les dents ne sont qu’une partie d’un ensemble, qu’elles reçoivent les mêmes nutrients, le même sang que le reste du corps et que lorsqu’elles tombent sous les coups de buttoir des bactéries, lorsqu’elles se décomposent en caries et en cavités, c’est que notre corps fait face à un problème bien plus large et bien plus important :

La carie dentaire est un signe de dégénérescence ! Elle est la première phase, le premier signal d’alarme, de maladies bien plus graves telles que l’ostéoporose ou même le cancer. Faire un trou dans une dent et remplir ce trou d’un alliage de métaux toxiques ne résout pas le problème. Soigner une carie par ce moyen revient à en déclarer une autre ailleurs et il n’y a aucune raison qu’il en soit autrement car la carie est l’effet d’une cause et comme dit l’adage : les mêmes causes entraînent les mêmes effets.

J’en ai parlé avec des dentistes et j’ai vu dans leurs yeux l’incompréhension et le déni. Chercher une voie différente ne revient pas à chercher l’acquiescement de ceux qui suivent la voie principale. Puisque les dentistes traitent localement un problème global, il ne se peut qu’ils aient raison. Et si ils ont tort, j’ai raison de ne pas être d’accord avec eux. J’étais donc dans la bonne direction et la dentisterie moderne n’est pas la réponse au problème.

Ce contenu a été publié dans Les dents. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.