La carie dentaire

Les dents sont à la fois l’instantané et l’histoire de votre santé. Elles portent les stigmates de votre vie, de l’instant ou elles ont poussé droites et bien alignées ou en se chevauchant à cause du manque de place. Votre première rage de dent, le dentiste et la première dent dévitalisée, puis la seconde.

Le problème de santé le plus commun dans notre société sont les caries dentaires. Elles touchent 98.5% de la population. La seule réponse du monde médical consiste à faire des trous dans des dents abîmées et à remplir ces trous avec des alliages de métaux plus ou moins toxiques, puis à se faire payer à prix d’or ce qui n’est finalement que de la boucherie.

Puis, lorsque vous lui demandez comment faire pour ne plus avoir de carie, ce même monde médical vous répond avec cette évidence qui caractérisent les gens qui pensent que les diplômes leur confèrent une autorité réelle qu’il suffit de bien se brosser les dents avec un dentifrice au fluor. 98.5% des gens se lavent les dents avec un dentifrice au fluor. De cela on peut déduire deux choses : se brosser les dents ne résout rien du tout et surtout, est-ce que cela n’empire pas les choses.

Dans les faits, le brossage des dents et l’hygiène dentaire n’a pas grand chose à voir avec la santé des dents. Nos ancêtres, qui avaient une alimentation bien moins délétère que la nôtre, nous ont laissé des crânes qui après avoir passé des siècles dans la terre, alors que toute chair a disparu, affichent encore des belles rangées de dents complètes. Ces dernières ont résisté à l’outrage de la mort et du temps pour nous montrer à quel point, dans les pires conditions, elles tiennent.

Nos dents sont une importante source de calcium du corps, lorsque celui-ci est en carence de ce minéral indispensable à sa bonne marche, il pioche dans ses réserves et affaiblit les dents et les os pour assurer sa survie et son bon fonctionnement. Encore une fois, les caries ne sont pas un caprice de la nature à nous faire subir, mais un solution de survie utilisée par le corps pour survivre face à la nourriture délétère que nous lui donnons.

Lorsqu’un dentiste soigne une dent, il ne fait que déclencher une autre carie, sur une autre dent. Car le corps a toujours besoin de ce précieux calcium qu’il ne trouve pas dans l’alimentation.

Le sucre est le pire ennemi des dents, non parce qu’il colle aux dents et que les vilaines bactéries viennent manger le tout. Des dents solides passeraient des siècles dans un bain acide rempli de bactéries sans souffrir particulièrement. Le sucre déséquilibre l’équilibre calcium et phosphore dans le sang, il augmente l’alcalinité du sang et le corps évacue le sodium et le calcium du sang par les urines pour conserver son PH.

L’acide phytique est également un très gros problème. Cet anti-nutriment que l’on trouve dans les graines bloque l’absorption du calcium, du fer, du zinc et d’un certain nombre de minéraux. De temps en temps, cela ne porte pas à conséquence. Mais la sur-consommation de pain, de pizza, de pattes et d’autres plats à base de céréales empêche le corps d’assimiler des minéraux presque en permanence.

Chez la plupart des gens, la simple élimination des céréales et des sodas dans leur alimentation suffit à résorber les problèmes de caries dentaires. On pourra cependant appliquer les règles suivantes dans les cas graves ou pour les enfants qui ont des besoins plus importants en calcium :

  • élimination de tous les produits céréaliers
  • deux fruits par jours, entiers et peu murs,
  • élimination des sodas, boissons sucrées et de toute nourriture industrielle,
  • fromage au lait cru (non pasteurisé) à chaque repas,
  • lait cru et non pasteurisé (si celui-ci est supporté)
  • saumon cru,
  • tomates (au moins trois ou quatre par jour),
  • foie ou huile de foie de morue fermentée,
Ce contenu a été publié dans Les dents, Les maladies non infectieuses, Symptôme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.