La maladie de Chrone

la maladie de Chrone est l’impossibilité pour le corps de digérer certaines nourritures cuites et l’incapacité des intestins à empêcher cette nourriture non digéré de passer dans le milieu interne.

Il s’en suit des réaction extrêmes du corps, des douleurs au jointures, de la fibromyalgie et une fatigue importante et permanente.

La plupart des graines, céréales et pommes de terres sont des poisons nocifs pour les gens qui souffre de la maladie de Chrone.

La maladie de Chrone est généralement causée par l’abus d’antibiotiques et de vaccinations, surtout pendant l’enfance. Lorsque ces médecines rentrent dans l’intestin, elles détruisent le biote intestinale. Les dommages causés à l’intestin le rendent impropre à la vie bactériologique nécessaire à une bonne digestion et assimilation des aliments.

Dans les cas les plus graves, à moins qu’une alimentation crue soit suivie strictement et sur le long terme, les symptômes de la maladie de Chrone peuvent persister toute la vie du malade. Manger cru est la seule voie pour reconstruire, au moins partiellement, l’intestin et restaurer la vie, mais cela n’est pas toujours possible et souvent on ne fait qu’améliorer la vie du malade sans pouvoir le guérir.

Manger deux œufs crus avec un quart de cuillère à café de miel cinq fois par jour permet de restaurer une certaine capacité de digestion.

Ce contenu a été publié dans Les maladies non infectieuses, Symptôme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.