Le S.I.D.A.

Le SIDA est une maladie imaginaire, inventée de toutes pièces par des intérêts privés et divergents mais qui ont tous en commun de tirer un gain quelconque à l’existence, ou à la croyance en l’existence, de cette maladie.

Les tests de détection du SIDA n’ont strictement aucun sens, à tel point que l’inventeur du test PCR, Kary Mullis, lui même ne croit pas que son invention puisse être utilisée dans ce contexte:

Le professeur Montagnier, soit disant découvreur du VIH, indique pourtant clairement qu’il croit que le VIH peut se transmettre mais qu’une alimentation saine et équilibrée suffit à se débarrasser du virus:

La plupart des gens malades du SIDA ne meurent pas de la maladie, mais du traitement qu’ils reçoivent qui est extrêmement toxique.

Le SIDA n’est pas contagieux. Le test n’a aucune signification particulière, une simple grippe peut provoquer un faux négatif.

Une personne déclarée séropositive et dont le diagnostique a été confirmé par plusieurs tests à plusieurs mois d’écart doivent absolument cesser la consommation de toute drogue et adopter une alimentation et un mode vie sain.

Mark Griffiths vécu de longues années en bonne santé et est finalement mort pour une raison qui n’a aucune relation avec le SIDA. Il a passé beaucoup de temps à collecter des informations sur le SIDA. Son site reste une référence dans le monde francophone sur cette maladie.

Un autre site francophone : Sida Censure

Ce contenu a été publié dans Les maladies infectieuses. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.