Samoa ou la fin de la liberté médicale

Ce qui se passe à Samoa est très grave, c’est une prequel de la dictature médicale telle qu’elle sera bientôt en place dans le monde entier. Interdiction de déplacement, interdiction de réunion … le cauchemar est déjà en place. Pourtant, nous ne parlons de la peste ou du choléra, mais simplement de la rougeole, cette maladie infantile qui a accompagné l’homme depuis des milliers d’années et que nous avons quasiment tous fait.

Plus grave encore, au nom de l’intérêt public, c’est également la fin de la liberté médicale, l’obligation du traitement médical, même sur des gens en bonne santé. Tiré d’une annonce officielle du gouvernement, on peut lire “En d’autres termes, l’argument qui dit qu’un individu peut choisir ou non d’être vacciné n’est pas une option lorsque la santé de la communauté est en danger“.

Préparez-vous, c’est aujourd’hui à Samoa, ce sera chez vous demain.

Ce contenu a été publié dans Humeur du jour. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.