Vaccin dans un tatouage

Le MIT (Massachusetts Institute of Technology) travaille sur une encre invisible à l’œil nu qui est injectée sous la peau en même temps qu’un vaccin, mais qui reste visible à l’aide d’un simple téléphone portable avec l’application qui va bien.

Actuellement destinée aux pays en voie de développement afin de suivre la vaccination au niveau individuelle lorsque aucun fichier centralisé n’est encore mis en place. Combien de temps va-t-il se passer avant que ce mécanisme devienne un pré-requis pour passer une frontière, prendre un avion, rentrer dans un bâtiment publique ? Combien de temps avant qu’une partie de la population qui rejette la vaccination se retrouve mise au ban de la société.

À l’époque ou certains pays parlent d’interdire leur accès aux enfants non vaccinés, ce système apporte une réponse technique qui permet la mise en place d’une exclusion sociale à grande échelle des non-croyants en la sainte science et la sainte médecine.

Ce contenu a été publié dans Humeur du jour, Les traitements. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.