Depuis le début du confinement je suis tellement angoissé que je claque des dents en permanence ma respiration est bloquée, je prends ma température 15 fois par jour et pense être malade à chaque douleur ressentie. Quelqu’un est dans le même cas ?

Oui, plein de gens sont dans des situations similaires.

Soyons clair, cette pandémie est partie de Chine ou elle a pris l’avion pour venir infecter la France en miraculeusement épargnant la Chine (avouez que c’est bizarre). 99% des morts ont plus de 70% et souffrent d’au moins une pathologie grave. Le traitement de base est un anti-viral de cheval qui provoque une anémie. Le nombre de mort est à peine supérieur à celui des morts causées par des attaques d’animaux sauvages et reste 20 fois inférieur à l’épidémie de grippe, mais est suffisante pour justifier la mise en quarantaine forcée de la population entière du pays.

Rien de tout cela n’est bien sérieux et rien de tout cela ne devrait être pris au sérieux. Rien qu’à cause de la diminution des morts par accident, 2020 va être une des années les moins meurtrière depuis le début du XXIème siècle, et ce malgré l’épidémie.

Alors à quoi bon ce confinement ? mais pour vous rendre fou mon bon monsieur, pour couper vos liens sociaux, vous enfermer dans votre solitude et vous laisser penser et paniquer sur cette maladie qui a tout de même tué 0.0002% de la population mondiale et dont la létalité est tellement basse qu’on ne pourrait même pas la comptabiliser dans les statistiques de causes de décès de l’OMS.

Détourner votre attention des vrais problèmes de ce monde, vous terroriser jusqu’à ce que vous préfériez vous injecter un vaccin qui a 2% de chance de vous faire subir des effets secondaires graves que de risquer d’attraper une maladie qui touche 0.001% de la population. Vous retirer toute logique.

Au lieu de paniquer, profiter de ce temps libre de confinement pour lire et vous instruire. Comprenez ce qu’est vraiment un virus, pourquoi il n’est pas contagieux, pourquoi il n’est pas dangereux.

Ce contenu a été publié dans Coronavirus. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.